Les avantages

Gain environnemental, gain économique, confort, sécurité et législation, qualité de traitement, facilité d’utilisation, …

La mise en place d’une unité de production locale d’agent de désinfection au départ de NaCl (sel classique, agréé selon la BPR EU258/2012) et d’eau présente de nombreux avantages pour les différents intervenant dans la chaîne de valeur :

  • Facilité d’utilisation :
  1. Il ne faut plus acheter de biocide;
  2. Il ne faut plus stocker de biocide ;
  3. En fonction des dimensions des réservoirs de saumure, il y a forte limitation du nombre de manipulations ;
  4. Les erreurs de manipulation sont éliminées (seul le sel est introduit).
  • Qualité de traitement :
  1. Moindre dégradation de l’agent actif et hypochlorite de soude frais en permanence ;
  2. En moyenne, moins de chlorures dans l’eau traitée ;
  3. Moins d’incidents de sur- ou sous-dosage et plus grande stabilité d’action.
  • Sécurité et législation :
  1. Pas de transport de biocide, remplacé par du transport de sel ;
  2. Pas de stockage de biocide;
  3. Pas de manipulation de biocide;
  4. Production de biocide uniquement dans les quantités nécessaires ;
  5. Moins d’incidents liés à des mauvaises gestions du système de purification ;
  6. Compliance avec le nouveau règlement européen BPR EU/528/2012 réglant l’agrément et l’usage de substances biocides.
  • Confort :
  1. Diminution des désagréments liés à des mauvaises gestions de systèmes chlorés classiques manuels, du fait de la constance de la qualité de la substance biocide produite in-situ ;
  2. Utilisation simple en s’appuyant sur l’automatisation des procédures de traitement.
  • Gain économique :
  1. Un utilisateur qui opterait pour un système HygieneWater verrait sont investissement rentabilisé entre 2 et 4 ans selon la taille des modèles (sur base uniquement de l’économie en biocide actif produit et non acheté), sans compter tous les gains parallèles évoqués par ailleurs.
  • Gain environnemental :
  1. Remplacement du biocide par le sel en tant que matière première ;
  2. Suppression du transport de matières dangereuses ;
  3. Diminution du tonnage transporté lorsque la solution remplacée est basée sur de l’eau de javel ;
  4. Consommation énergétique globale moindre ;
  5. Réduction de l’empreinte CO2 (20% selon le concurrent ChlorKing).